Англафонскі крызіс: аграпрамысловы CDC нясмела аднаўляецца, экспартуючы 15 211 тон бананаў за год

0 29


(Investir au Cameroun) – Entre juin 2020 et juin 2021, la Cameroon Development Corporation (CDC), unité agro-industrielle publique exploitant la banane, le palmier à huile et l’hévéa dans les régions du Littoral et du Sud-Ouest du Cameroun, a exporté 15 211 tonnes de bananes vers le marché international. Selon les statistiques publiées par l’Association bananière du Cameroun (Assobacam), au cours du premier semestre 2021, cette entreprise a exporté 9 043 tonnes de bananes, contre 6 168 tonnes entre juin et décembre 2020. En effet, après avoir disparu du fichier des exportateurs de la banane camerounaise en septembre 2018, en raison de la crise socio-politique qui sévit dans les régions anglophones du Cameroun depuis fin 2016, la CDC n’a refait surface qu’à partir de juin 2020.

Jusqu’à lors, cette unité agro-industrielle, 2e employeur du pays après l’administration publique, se remet timidement de cette crise, dont elle est certainement la plus grosse victime au plan économique : installations détruites, employés violentés, cessation d’activités ayant engendré l’arrêt de l’injection de 500 millions de FCFA par mois dans le circuit économique de la région du Sud-Ouest, perte sèche de 17,9 milliards de FCFA en 2019… selon les officiels. En effet, en remontant les données de l’Assobacam, l’on peut observer que les exportations effectuées par la CDC sur les 12 derniers mois (15 211 tonnes) sont largement inférieures aux 29 410 tonnes de bananes exportées par la même entreprise pour le compte du seul premier semestre 2018.

Au demeurant, malgré cette reprise plutôt timide, l’avenir à la CDC pourrait se présenter sous de bien meilleurs auspices. De ce point de vue, l’entreprise contrôlée à 100% par l’État se prépare à réhabiliter 520 hectares de bananeraies dans la région du Sud-Ouest, révèle le "Тэст эканамічнага прагнозу ў зоне Семака на 2e квартал 2021 ", publié en avril 2021 par la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac). La réhabilitation de ces plantations laissées à l’abandon à cause de la crise anglophone devrait permettre, à brève échéance, de booster à la fois la production et les exportations de bananes de la CDC.

Dans le même temps, après une réduction drastique de sa production de caoutchouc et d’huile de palme depuis au moins 3 ans, l’entreprise se prépare à construire deux nouvelles unités de transformation. Un appel à manifestation d’intérêt publié en mai 2021 révèle en effet que la CDC recherche un consultant devant réaliser l’étude d’impact environnemental pour ces projets. Le document précise que l’huilerie sera construite à d’Idenau, dans la région du Sud-Ouest, tandis que l’usine de production du caoutchouc sera érigée à Pendamboko, dans la région du Littoral.

Брайс Р. Mbodiam

Чытайце таксама:

06-04-2021 – Pour se relever de la crise anglophone, l’agro-industriel public CDC va réhabiliter 520 hectares de bananeraies en 2021

10-05-2021 – L’agro-industriel CDC prépare la construction de deux usines de production d’huile de palme et de caoutchouc

Source : https://www.investiraucameroun.com/agriculture/0907-16623-crise-anglophone-l-agro-industriel-cdc-se-releve-timidement-avec-des-exportations-de-15-211-tonnes-de-bananes-en-un-an

Пакінуць каментар